developpement personnel

La confiance en soi

Avez vous remarqué que certaines dégagent une espece d’aura autour d’elles qui les font sortir naturellement du lot? Vous savez ces personnes qui paraissent toujours sures de ce qu’elles avancent et chez qui on entend jamais une once de critiques envers elles memes, bref ce genre de personnes dont on dira « elle a l’air bien dans ses baskets ». En fait ces personnes ont ceci de plus : la confiance en soi. Si on doit la definir, on peut dire que la confiance est un sentiment. Un état émotionnel et un état d’esprit. C’est la perception que rien ne vous manque. Que vous êtes équipé de tout ce dont vous avez besoin, maintenant et pour l’avenir.

En ce qui me concerne j’ai réalisé que je manquais de confiance lorsque je manquais d’expertise dans un domaine avec un sentiment de manque de légitimité et du coup un sentiment de malaise qui finit par entamer sérieusement mon capital confiance déja pas très élevé, jusqu’à perdre le sens de ma vie. Aujourd’hui grâce à ce que j’ai appris dans le domaine des neurosciences et de la psychologie j’ai pris conscience que c’est possible de changer sa vie en comprenant mieux le fonctionnement de notre cerveau, et en gérant au mieux ses émotions et ses pensées. Le tout est d’en être conscient à tout instant, ce qui est pour moi encore pas gagné, mais la persevérance fait partie du jeu!

Le manque de confiance en soi, ça se traduit comment?

Entre les gènes et l’éducation, chaque individu s’engage dans la vie avec plus ou moins de confiance en lui. Il y’a encore un débat sur le caractère inné ou acquis. Nait-on avec ou l’acquiert-on avec le temps. Certains pensent que nous naissons avec un seuil de vulnérabilité maximum et d’autres avec un seuil au minimum, les premiers supporteraient plus les difficultés et n’en sont pas accablés, tandis que les seconds, vont perdre confiance en eux et subissent. Cette prédisposition change avec le temps du fait de l’éducation et d’un environnement plus ou moins favorable

La confiance en soi ça se cultive!

Si le milieu et l’environnement dans lequel nous évoluons influence notre capital « confiance en soi » alors, c’est une bonne nouvelle, car il est alors possible d’apprendre à se faire confiance.

La confiance en soi ça s’apprend! et il est possible d’accélérer l’apprentissage de sa confiance en soi, car elle est mentale, et non physique. Nous allons voir comment.

Tout d’abord, la confiance en soi n’a pas de lien avec un quelconque marqueur externe (richesse, célébrité, beauté…). Donc inutile d’essayer de modifier son aspect physique, ou de croire que gagner beaucoup de sous permettra de bâtir sa confiance en soi.

En revanche comme je le disais dans l’article « Mieux se connaitre pour mieux changer« , pour se sortir de ce manque de confiance, il faut accepter de changer ses habitudes et apprendre à se connaitre. C’est à dire gérer ses emotions et ses pensées. On sait maintenant que nos pensees generent nos emotions, qui nous poussent a l’action et à reagir de telle sorte qu’on va renforcer la pensee souvent negative quand on manque de confiance qu’on a eue. Or nous avins tous un filtre de perception

Et ensuite la confiance vient de la compétence, elle-même vient d’un entraînement intensif. Nous savons que nous gagnons en confiance à chaque fois qu’on a maitrisée une compétence, on acquiert l’expertise. Mais pour cela il faut expérimenter donc agir. Nous avons besoin d’expériences concrètes, de succès réels pour prendre confiance en nous.

Pour passer de la compétence à la confiance, il faut que la compétence nous permette d’apprendre à nous connaitre nous même, nos points forts, nos points faibles, nos goûts et dégoûts.

Pour passer de la compétence à la confiance, il faut avoir le courage de sortir de sa zone de confort. C’est à dire accepter de prendre le risque d’un échec cuisant. Ceux qui ont suffisamment confiance en eux, n’ont pas peur de passer à l’action par peur de l’échec, car pour eux l’échec est une occasion de s’améliorer et ne reflète que leur manque de compétence et que ça n’a rien à voir avec ce qu’ils sont. Sortir de sa zone de confort c’est aussi accepter d’être rejeté ou blessé dans nos relations avec les autres. Oui, l’imprévu signifie que les choses peuvent mal se passer. Mais l’important c’est d’oser agir car “si nous échouons, ou ne réussissons pas autant que nous le voudrions, nous aurons au moins réussi à essayer.”

La vérité est que la route vers le positif passe par le négatif. Ceux d’entre nous qui sont les plus à l’aise avec les expériences négatives sont ceux qui en tirent le plus d’avantages.C’est contre-intuitif, mais c’est aussi vrai. Nous craignons souvent que si nous devenons à l’aise dans nos échecs – que si nous acceptons l’échec comme une partie inévitable de la vie – nous devenions des échecs. Mais cela ne fonctionne pas de cette façon. Le confort dans nos échecs nous permet d’agir sans crainte, de nous engager sans jugement, d’aimer sans conditions.

Pour avoir une meilleure confiance en soi, il nous faut donc acquérir des compétences, expérimenter et accepter l’échec, se dire que nous ne sommes pas parfaits. Sans oublier le fait de prendre conscience de soi, apprendre à se connaitre (ses valeurs, apprendre à écouter et accueillir ses émotions, ses points forts et ses points faibles) être conscients que nous percevons les choses à travers nos filtres, et que nos pensées génèrent nos émotions qui nous poussent à l’action (inaction), le résultat en général viendra confirmer sa croyance (souvent limitantes).

Alors n’attendez pas que quelqu’un vous en donne l’autorisation, passez à l’action, aussi petite soit-elle et commencez le travail!

Confiance en soi

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.