developpement personnel

Le processus du changement : changer et de manière durable

Une seule chose est constante, permanente, c’est le changement ». Épictète

Oser affranchir les obstacles du changement

Il y’a des personnes qui parlent de changement, mais passent leur temps à galérer dans leur vie, à se lamenter de ne pas vivre la vie qu’elles souhaitent avoir, et obtenir ce dont elles rêvent et il y’a celles qui opèrent le changement et deviennent le changement qu’elles pensent possible. Ces dernières contrairement aux premières n’attendent pas que le monde autour d’elles soit différent, elles n’attendent pas pour prendre contrôle de leur vie que les choses soient faciles ou que les planètes soient alignées, elles y vont un point c’est tout. Elles se comportent comme ça, parce que c’est ce qu’elles ont toujours fait, elles ont ça dans les gènes. En fait elles ont juste une perception de la vie qui est différente.

Si vous faites partie du premier groupe et que vous vous demandez comment vous sortir de là? Faire ce que vous avez envie de faire, avoir la vie que vous avez envie d’avoir, devenir la personne que vous voulez etre? Pas de problème sauf que vous avez déjà essayé et que vous avez du mal à obtenir les résultats que vous desirer. Pourquoi avons nous des difficultés 1) d’opérer le changement et 2) et de le maintenir à long terme?

Les obstacles qui empêchent le changement

Ce qui se passe en général c’est qu’on n’ose pas passer à l’action on préfère rester dans la situation pourrie et insatisfaisante de sa vie parce qu’on pense qu’on ne mérite pas d’avoir la vie épanouie ce qui suscite un sentiment de malaise et une estime de soi au plus bas. Ou alors on se dit que la vie actuelle au moins ne réserve pas de mauvaises surprises et qu’elle est « plutôt confortable » finalement. C’est un choix comme un autre. Mais vous avez toujours l’autre choix de vous dire que vous méritez de vivre la vie extraordiaire dont vous revez et accomplir ce pourquoi vous êtes sur terre.

Pour la plupart d’entre nous, opérer un changement dans sa vie n’est pas facile. Combien de fois nous avons décidé de changer de vie qui ne nous convient plus , d’arrêter de fumer, de faire du sport deux fois par semaine, de quitter le boulot qu’on aime pas, de quitter un mari trop violent….en vain. En effet le changement n’est pas facile surtout si on ne connait pas bien le processus du changement. Comprendre le processus c’est d’abord comprendre pourquoi nous sommes réfractaires face au changement, comprendre le mindset à cultiver pour opérer les changements qu’on souhaite et apprendre les différentes stratégies à mettre en place pour changer de manière durable

Qu’est-ce qui se joue lors d’un changement?

Imaginons qu’une opportunité de changement dans votre vie venait à se produire comme par exemple perdre son boulot, déménager, démissionner , divorcer, perdre un ami cher….et qu’on soit contraint au changement que se passe t-il alors? On va ressentir plein d’émotions et en fonction de la nature du changement que cela entraine, on peut ressentir de l’excitation, de la colère, de la tristesse, de la joie, du déni et quand le changement suscite en nous des emotions trop négatives nous développons de la résistance au changement. Et c’est normal. Nous sommes programmés pour éviter le changement, notre inconscient est assez fainéant et déteste sortir de sa zone de confort, il préfère le status quo.

Pour que le changement s’opère et de manière durable, il faut qu’il se produise au niveau de notre inconscient pour que le changement y soit intégré, autrement on abandonne et on revient au point de départ. Parfois, on obtient des résultats quand on décide de changer ce qui est extérieur à soi, comme par exemple, quand on décide de changer de look pour se sentir aimée et acceptée par ses amis, ou quand on va dépenser une fortune pour avoir la voiture de marque qui en jette, ou encore passer des heures sur netflix pour oublier sa journée de merde passée au bureau avec un chef qui nous méprise etc….mais le problème c’est que ces changements « exterieurs » nous donnent l’impression de satisfaction immediate mais en général elle ne dure pas longtemps.

Une autre raison pour laquelle nous n’obtenons pas les résultats que nous désirons et restons bloqués dans notre vie médiocre, c’est la peur, la peur de l’échec, de la nouveauté, de l’inconnu, la peur d’être rejetée, la peur du succès et oui, oui…la peur de ce que pensent les autres….la peur de perdre son identité, la peur d’avoir le sentiment de perte de controle, de confort, de sécurité et finalement la peur de changer.

En réalité c’est notre perception du changement qui est un problème. Prenons l’exemple de la peur de perte d’identité. En fonction de la manière dont cette identité est ancrée ou pas en nous, l’abandonner peut être plus ou moins difficile, voire même conduire à la dépression. Souvent nous nous identifions par le travail que nous faisons, « je suis médecin », « je suis pdg », « je suis enseignante »….le problème quand on s’identifie à ce point par rapport à son métier, c’est parceque quand on on est viré ou que quand on arrive à la retraite, nous nous sentons perdus, anéantis, et perdons le sens de la vie. Or on peut décider de voir les choses autrement par exemple en choisissant de penser qu’une identité ne peut pas se résumer à son travail mais que c’est beaucoup plus que ça. Souvent on se forge une identité pour faire plaisir aux autres, pour avoir de la reconnaissance sociale, or la personne que vous êtes vraiment, est déterminée par ses valeurs, de toutes ses valeurs pas seulement la valeur travail.

Les 5 étapes du changement

Donc la première étape du processus de changement c’est de prendre conscience des émotions provoquées par le changement sont elles utiles ou sont elles négatives, notez les pensées qui provoquent ces émotions sont elles constructives, sont elles négatives ou sont elles neutres? souvent ce sont nos croyances limitantes qui nous font ressentir la peur, il s’agit d’en prendre conscience et de décider de choisir une pensée ou croyance plus constructive qui vous aidera à prendre des actions et à obtenir le résultat souhaité, cela revient à voir du bon dans ce qui nous arrive en quelque sorte.

2eme étape c’est la phase d’intégration. Une fois que vous avez accepté le changement ou l’idée du changement, il s’agit à ce niveau de passer à son expérimentation et là encore la résistance au changement peut encore se manifester soit parceque vous manquez d’informations ou alors vous manquez un peu de confiance en vous, ou alors vous avez besoin de developper de nouvelles compétences pour mener à bien ce changement.

3eme étape: Et maintenant vous êtes prêt parfaitement préparé et équipé et vous ressentez une force intérieure qui vous booste. Vous appréciez les bienfaits de l’accomplissement de chaque étape de votre plan d’action et du coup votre motivation et votre volonté augmentent à mesure que vous progressez vers l’objectif. Bien sûr il y’aura encore quelques obstacles mais ayez en-tête que c’est normal à ce stade du processus

4ème étape: enfin vous acceptez le changement et acceptez que avez en vous la capacité et les compétences nécessaires pour faire face à ce changement. Vous validez vos nouvelles compétences et consolidez le changement . Vous pouvez encore à ce stade revenir peut-être de temps en temps à la situation d’avant e t rechuter. C’est normal considerz cette rechute comme un moyen d’intégrer pleinement et à long terme le changement dans votre vie.

5ème étape: vous réalisez votre desir de changement et commencez à renforcer vos nouvelles compétences et nouveaux comportements pour rendre durable votre changement.

1 réflexion au sujet de “Le processus du changement : changer et de manière durable”

  1. Merci pour cet article ! Complètement d’accord avec vous, le changement doit se construire afin de pouvoir nous construire durablement. Et nos valeurs profondes en sont le socle.
    Le changement est intimement lié à notre condition humaine depuis la nuit des temps, et paradoxalement la peur de nous perdre dans l’inconnu nous fait chérir ce que nous préférons appeler « stabilité » (un joli mot) pour ne pas affronter le fait qu’il s’agit bel et bien de stagnation !

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.