Bien-être, developpement personnel

Pourquoi tenir un journal ?

Bienfaits du journaling

Nouvelle année, nouvelle habitude, je vous propose de vous parler d’une habitude que je pratique de manière régulière depuis plus de 5 ans maintenant, il s’agit de l’habitude de tenir un journal ou la journaling pour les anglo-saxons. Et pourquoi ne pas profiter de cette année qui commence pour vous lancer à votre tour. Je vous entends déjà dire encore un article sur le journaling, c’est qu’un effet de mode ! ou alors, j’ai fait ça quand j’étais ado, bon ça va maintenant je suis une adulte je n’en ai plus besoin…

Je ne suis pas là pour vous convaincre à tout prix de tenir un journal, si vous ne le sentez pas, passez votre chemin, mais si vous pensez que c’est nul, que c’est juste un effet de mode, mais sans argument valable, posez-vous la question ; qu’est-ce que je risque à essayer ? ou alors « et si ce ne sont là que des préjugés ? »

Pourquoi tenir un journal ?

Des recherches scientifiques ont montré qu’il y a des avantages évidents à tenir un journal, comme une amélioration de la pleine conscience, de la mémoire et de la communication mais pas seulement elles ont également montré que l’écriture dans un journal peut conduire à un meilleur sommeil, un système immunitaire plus fort, une plus grande confiance en soi. Des chercheurs new-zeelandais on même montré que la pratique d’une journalisation peut aider les blessures à guérir plus rapidement

Comment est-ce possible? James W. Pennebaker, psychologue social à l’Université du Texas à Austin, considéré comme le pionnier de la thérapie par l’écriture, a déclaré qu’il n’y avait pas une seule réponse. «C’est toute une cascade de choses qui se produisent». Tenir un journal, selon lui aide à organiser un événement dans notre esprit et à donner un sens au traumatisme. Lorsque nous faisons cela, notre mémoire de travail s’améliore, car notre cerveau est libéré du travail extrêmement pénible de traiter cette expérience, et nous dormons mieux.

Cela améliore notre système immunitaire et notre humeur; nous allons au travail en nous sentant rafraîchi, nous sommes plus performants et nous socialisons davantage. Pour le Dr Pennebaker, «Il n’ya pas de moment magique unique», «mais nous savons que cela fonctionne.»

Je ne savais rien de tout cela lorsque j’ai commencé à écrire. J’étais dans un situation où j’aurais essayé n’importe quoi pour me sentir mieux et soulager ma douleur, du coup je me suis mise à écrire je sentais sue j’avais besoin d’écrire comme on a besoin d’appeler sa meilleure amie pour partager ses chagrins et problèmes du moment , mais j’étais loin d’imaginer à quel point une pratique quotidienne du journaling pouvait vraiment aider à traverser une période difficile.

Comment s’y prendre ?

Il n’y a pas de règles, on peut tout aussi bien tenir un jounal de manière continue ou alors ponctuellement. Certains tiennent un journal lorsqu’ils traversent des moments difficiles, des drames ou des traumatismes, d’autres tiennent un journal de manière régulière quelques minutes par jour suffisent. Dans son livre «The Artist’s Way» Julia Cameron décrit les pages du matin comme  étant«trois pages d’écriture à la main», faites dès que l’on se réveille et précise que ce qui écrit n’est «pas censé être de l’art ». Pas besoin d’être intelligents, drôles ou particulièrement profonds – en fait, c’est mieux si ce qu’on écrit ne le soit pas. C’est comme si on mettait par écrit le flots de ses pensées. Un peu comme si on « vidait son cerveau», tout est expulsé «tout ce truc en colère, mesquin et pleurnichard» qui «tourbillonne dans notre subconscient et brouille nos jours» est mis noir sur blanc sur le papier.

À quelle fréquence écrire et quand?

La encore il n’y a pas de règles, les recherches du Dr Pennebaker ont révélé que même une session ponctuelle de 15 à 30 minutes d’écriture de journal ciblée peut être bénéfique. En ce qui me concerne, c’est ce que je faisais, je tenais un journal durant les périodes de crise, pour traverser les moments difficiles que je vivais sans savoir d’ailleurs qu’il y’avait des études scientifiques sur le sujet, mais aujourd’hui je suis devenue une «une grande fan » du journaling avec mon carnet de flots de pensées (de manière ponctuelle) mais aussi du Bullet journal que j’essaie de tenir au quotidien.

Pour ce qui du meilleur moment de la journée pour écrire, certains preconisent, comme Julia Cameron par exemple, l’écriture dès le réveil, ce qui permet d’utiliser l’authenticité dont nous disposons dans ce laps de temps. D’autres le font le soir avant de dormir. Quand je travaille c’est plus souvent le soir que j’écrivais sauf les week-ends ou jour de congés. Mais depuis le confinement le me suis mise au journaling du matin.

Attention, néanmoins à ne pas en faire une addiction, trop écrire, surtout si vous traversez une période difficile, peut par ailleurs être contreproductif, l’écriture devient dans ce cas davantage une rumination et c’est la dernière chose au monde dont vous avez besoin. Si quelque chose vous bouleverse, conseille le Dr Pennebaker, prévoyez trois à quatre jours pour écrire pendant 15 à 20 minutes par jour à ce sujet. Si vous n’en trouvez aucun avantage, alors mieux vaut Arrêter de le faire et trouverez une alternative pour surmonter le moment difficile que vous passez.

Quels outils utiliser ?

Là encore, écoutez-vous, et faites comme vous le sentez et ce qui est pratique pour vous. L’écriture du journal sur un ordinateur portable ou même sur un téléphone peut produire des effets tout aussi positifs que si vous adoptez l’écriture avec le bon vieux stylo BIC. Le plus important est tout simplement de commencer.

Pour moi l’écriture à la main m’est plus familière et j’y trouve un plaisir à écrire et aussi à décorer mon Bullet journal (activité commencée en 2019), dans lequel je consigne des notes sur mon humeur, sur mes objectifs, et aussi pour y consigner mes gratitudes et puis j’adore le format de ces carnets ! Pour ceux qui aiment les carnets préconfigurés et qui veulent se lancer dans un rituel d’écriture tout en étant guidé, le carnet The five minute journal, est un bon moyen pour débuter il permet en plus de cultiver sa gratitude et profiter de ses bienfaits mais aussi créer une routine du matin et une du soir pour démarrer et achever sa journée de la plus sereine des. Pour ceux qui préfèrent les livres en langue française, il existe une version française que vous trouverez ici

Cela changera t-il votre vie?

La journalisation peut sembler complètement farfelue à certains. Mais cela peut être l’un des outils les plus utiles et les plus rentables dont nous disposons pour forger une vie meilleure, plus saine sur les plans émotionnel et mental.

D’apres Mme Cameron la journalisation peut vraiment changer la vie d’une personne. Je ne sais pas si c’est aussi vrai que ce qu’elle prétend, mais ce qui est sûr c’est que la tenue d’un journal m’a simplement permis de purger une partie de mon anxiété, menant à une meilleure nuit de sommeil et à plus d’énergie pour accomplir mes tâches. Cela m’aide à mettre les choses en perspective et à prendre du recul sur ce qui me blessait ou me frustrait.

Et vous, avez-vous déjà tenu un journal? Si oui, sur quoi aimez-vous écrire et pourquoi? L’utilisez-vous pour suivre les événements mémorables de votre vie? consigner vos états émotifs? Donner de la gratitude? Autre chose?

La journalisation vous a-t-elle déjà aidé à traverser un moment difficile, douloureux, stressant ou traumatisant de votre vie? Si c’est le cas, comment?

Laissez-moi vos commentaires et n’oubliez pas de vous abonner ou de liker l’article s’il vous a plu

Pour en savoir plus :

James W Pennebaker, Joshua M Smyth : Opening Up: By Writing It Down»

J. Cameron: The Artist’s Way

1 réflexion au sujet de “Pourquoi tenir un journal ?”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.