6 astuces pour vous entraîner à être plus optimiste

Le pessimiste est d’humeur, l’optimisme est de volonté » Alain

Etes vous plutôt du genre à voir du positif même dans des situations les plus difficiles et éprouvantes, voir le verre toujours à moitie plein ? ou êtes-vous du genre à le voir a moitié vide, à imaginer le pire et à vous focaliser que sur le coté négatif ?
Cet article vous donnera 5 clés pour entrainer ton cerveau à voir désormais le verre à moitié plein.
Selon les experts l’optimisme est un trait de la personnalité que l’on hérite, c’est-à-dire que à hauteur de 25% l’optimisme dépend de son hérédité, mais cela dépend aussi de l’environnement dans lequel on a grandi et du statut socio-économique sur lesquels nous n’avons aucun contrôle.
Pourtant, il nous reste une marge de manœuvre pour cultiver et développer notre optimisme lorsqu’on est adulte.
Donc, cher lecteur, si vous êtes plutôt dans la catégorie pessimiste, restez avec moi, la suite peut vous intéresser.

Qu’est-ce que l’optimisme ?

Souvent on assimile les optimistes à des personnes qui ne voient que le positif dans chaque situation, mais on se trompe.
La pensée positive ne signifie pas que vous ignorez les facteurs de stress de la vie. La pensée positive vous permet simplement d’aborder les difficultés d’une manière qui ne vous nuit pas, de manière plus productive.
Développer la vision optimiste de la vie permet de réduire les sentiments de tristesse/dépression et d’anxiété, de favoriser des relations plus solides avec les autres et de vous permettre de mieux vous adapter pendant aux moments difficiles. Bref, Être optimiste vous permet de mieux gérer les situations stressantes, ce qui réduit les effets nocifs du stress sur votre corps.
Et cerise sur le gâteau, les recherches montrent que les personnes optimistes ont une meilleure santé cardiovasculaire et un système immunitaire plus fort, gagnent un revenu plus élevé et ont des relations plus fructueuses, rien que ça !

Une question de point de vue

Certaines recherches montrent que la vraie différence entre les optimistes et les pessimistes ne réside pas dans leur niveau de bonheur ou dans la façon dont ils perçoivent une situation, mais dans la façon dont ils y font face. C’est en fait état d’esprit qui permet aux personnes de voir qui permet aux gens de voir le monde, les autres et les événements sous le jour le plus favorable et le plus positif possible. Donc tout dépend de la manière dont on choisit d’interpréter les circonstances ou les évènements vécus (je vous renvoie à l’article sur comment nos pensées affectent nos comportements)
Etre optimiste c’est aussi reconnaitre les événements négatifs, sans pour autant se blâmer ou se flageller au contraire c’est accepter l’évènement même s’il est négatif en se disant que la prochaine fois ça sera mieux.

Qu’est-ce qui se passe dans ton cerveau ?

Alors, que se passe-t-il exactement dans le cerveau lorsque nous avons une réponse positive ou négative à une situation ?
La recherche montre que les émotions positives sont associées au côté gauche du cerveau, tandis que les émotions négatives, comme la colère ou la dépression, sont associées à plus au côté droit.Les recherches montrent que s’entrainer à la pleine conscience (3h par semaine) permet de déplacer le ratio d’émotions vers le cerveau gauche au bout de seulement 2 mois d’entrainement.
D’où l’importance de prendre conscience de ses pensées et de les modifier consciemment afin de vous reconnecter à votre cerveau gauche.

Pourquoi s’entraîner à devenir optimiste ?

Est-ce que faire l’effort d’entraîner son cerveau à être plus optimiste en vaut la peine ? La science dit oui. La recherche montre que la vision optimiste du monde a des avantages très réels pour votre santé et votre productivité. On devient plus résilient malgré des circonstances de vie ou des situations extrêmement traumatisantes
La science montre également que les personnes optimistes ont tendance à être plus proactives en ce qui concerne leur santé, ont une meilleure santé cardiovasculaire et un système immunitaire plus fort, gagnent un revenu plus élevé et ont des relations plus fructueuses.
Avec tous ces avantages suggérés, il n’est pas surprenant que la recherche montre également qu’être optimiste permet de vivre plus longtemps.

Les 6 astuces pour voir la vie en rose

Vous serez heureux d’apprendre que les experts pensent que l’optimisme est un trait qui peut être appris assez facilement.
Ce n’est pas parce que vous avez été pessimiste pendant la majeure partie de votre vie que vous êtes destiné à toujours être pessimiste. En fait, il existe de nombreuses façons efficaces d’adopter un état d’esprit optimiste.
Voici quelques unes d’entre-elles qui vous aideront à commencer à voir le verre à moitié plein.

Changez vos lunettes

Oui, changer de perspective est aussi simple que de penser consciemment à des pensées heureuses. on appelle ça le « recadrage positif ».
Je prends mon exemple à moi. Je me plaignais souvent du mauvais temps et de la pluie car pour moi c’était synonyme d’une journée gâchée. En fait la pluie dehors est une circonstance neutre sur laquelle je n’ai aucun contrôle, c’est ce que j’ai choisi de penser par rapport à cette circonstance (« m…je ne peux pas sortir il fait sombre et il pleut cela va être encore une journée gâchée ! ») qui fait que cela génère en moi une émotion désagréable qui me conduit à me plaindre.
Ce qu’on peut faire dans ce cas c’est qu’au lieu de se focaliser sur le fait qu’il pleuve, choisir de penser aux avantages que cette circonstance peut m’apporter par exemple profiter pour se détendre et finir le livre que j’avais commencé ou encore jouer avec mes enfants.
Bien sûr cet effort de ramener le cerveau vers le positif (ce sacré cerveau est trop fainéant et pas câblé à voir du positif) peut paraitre énorme les premiers temps mais comme toute nouvelle habitude il faut un certain temps, pour que cela devienne plus facile plus automatique
Faire cet effort conscient modifie non seulement votre point de vue à court terme, mais cela peut en fait entraîner votre cerveau à penser de manière plus positive.

Tenir un journal de gratitude

Voilà un truc sympa qu’on peut facilement mettre en place (perso c’est ce par ça que j’ai commencé) voir aussi mon article sur le pourquoi tenir un journal.
Avoir de la gratitude est sans aucun doute un état mental qui aide à cultiver l’optimisme. C’est peut-être plus facile à dire qu’à faire, de rester reconnaissant face aux facteurs de stress quotidiens. C’est pour cela que tenir un journal de gratitude quelques minutes par jour permet de la cultiver.
L’idée c’est qu’à la fin de chaque journée, on écrit une ou deux choses qu’on a vécues ou dont on a été témoin au cours de la journée et qui nous ont rempli de gratitude. Et cela peut être n’importe quoi – la tasse de café du matin qui vous remplit de joie, un sourire d’un étranger, un acte de gentillesse de la voisine ou même respirer l’air frais lors de votre promenade matinale. Cela vous permettra de vous concentrer sur les points positifs de votre journée et de cultiver un état d’esprit optimiste, une note parfaite sur laquelle terminer votre journée.
Pendant que votre journal est ouvert, profitez-en pour note également certaines de vos réalisations, cela peut sembler ringard, mais reconnaître vos réalisations personnelles et professionnelles crée un sentiment d’estime de soi et une estime de soi saine renforce sa confiance. Lorsque vous vous sentez confiant, vous vous sentez beaucoup plus optimiste quant à la vie..

Reconnaître ce que vous pouvez – et ne pouvez pas – contrôler

Alors que certaines personnes peuvent être incapables de faire face à l’incertitude, les personnes positives sont capables de s’adapter et de prospérer.
Acceptez ce que vous pouvez et ne pouvez pas contrôler dans la situation. Lâchez-prise. Par exemple, si vous perdez votre emploi, vous ne pouvez pas contrôler le fait que vous ayez été licencié. En revanche vous pouvez contrôler les mesures pour trouver un nouvel emploi et prendre soin de vous avec une alimentation et un sommeil appropriés.
Pratiquer la pleine conscience est un excellent moyen d’aider à combattre la tendance à ruminer les facteurs de stress quotidiens, qui sont un terreau fertile pour la négativité.
Nous ruminons souvent sans cesse sans vraiment nous concentrer sur la tâche à accomplir, si vous pouvez apprendre à être dans l’instant présent (tout en permettant à d’autres pensées d’entrer dans votre cerveau mais en les repoussant doucement) sans jugement ni pensée sur le passé ou le futur, vous constaterez qu’il y a moins de place pour le pessimisme.

Choisir ses relations

Nous avons tous des amis qui sont des râleurs ou qui pratiquent le commérage chronique. Et passer quelques heures avec eux, nous fait penser négativement aussi. Il est vrai que : la négativité est contagieuse.
Heureusement, les émotions positives peuvent aussi être contagieuses. Le fait de retrouver son conjoint, voir un ami ou un voisin heureux augmente la probabilité d’être heureux aussi.Alors pensez à identifier avec qui vous passez du temps au quotidien et donnez-vous comme objectif de vous connecter en priorité à des personnes optimistes.

Eteindre sa radio

Cinq minutes des nouvelles du matin suffisent pour envoyer l’humeur de n’importe qui dans une spirale descendante.
Il est vrai qu’en ce moment en particulier, les nouvelles qui passent dans nos média préférés, peuvent rendre très difficile l’optimisme des gens. En fait dès l’instant où vous allumez les nouvelles ou lisez le journal, vous êtes susceptible d’être submergé par la négativité et une vision sombre du monde.
Il est important de limiter la consommation de l’actualité. Accordez-vous juste assez de temps pour apprendre les nouvelles, après quoi je vous suggère d’éteindre les médias et de passer plutôt du temps à faire des activités qui aident à maintenir votre santé et une attitude positive.

N’oubliez pas de reconnaître le négatif

Il est important de se rappeler que faire un effort pour être plus optimiste ne signifie pas se promener avec des lunettes roses. Bien qu’il soit bon pour notre santé mentale de voir le positif dans les situations, ne pas reconnaître le négatif peut vous nuire à long terme.
L’optimisme est contreproductif s’il vous maintient enfermé dans une espèce de bulle rose (imaginaire) et que vous êtes dans le déni de votre réalité actuelle. Vous pouvez être optimiste quant à la recherche d’un emploi plus lucratif ou d’une relation amoureuse, mais si vous ne résolvez pas les problèmes qui vous empêchent d’atteindre ces objectifs, vous ne pourrez pas créer ce que vous voulez.
L’idéal est de combiner l’optimisme et une réflexion réaliste pour bien naviguer dans sa vie. La pensée réaliste ne signifie pas ne jamais voir le bon côté de la vie ; pas du tout. C’est simplement une façon de soutenir votre optimisme avec des actions concrètes afin que vous puissiez créer un avenir positif au lieu d’être coincé dans un monde imaginaire.

Le mot de la fin

Etre pessimiste n’est pas une fatalité. On peut agir dessus en s’entrainant à devenir plus optimiste. Voir le verre à moitié plein est un choix de chaque instant qui nécessite qu’on soit conscient de nos pensées et de comment nous réagissons faces aux circonstances, c’est une façon d’être et de penser et non une destination. C’est une hygiène de vie !
Essayez ces quelques astuces, commencez par pratiquer une chose à la fois (perso j’ai commencé avec la tenue d’un journal) , puis vous verrez que vous aurez envie de pratiquer les autres suggestions
N’oubliez pas que le cerveau est un muscle comme un autre et qu’à force de l’entrainer vous arriverez à obtenir des résultats qui vous étonneront 😮.Etes-vous prêt à vous lancer ce défi ?
Laissez-moi votre commentaire.

3 réponses à « 6 astuces pour vous entraîner à être plus optimiste »

  1. Merci pour cette très bonne synthèse, qui aide à terminer l’année dans une attitude positive !

    J’aime

    1. Merci Alain, pour votre commentaire, profiter de chaque instant et se concentrer sur ce qui est positif sont mes mots d’ordre et ça marche! profitez bien des fetes de fin d’année🤩

      Aimé par 1 personne

  2. Wow, que des conseils extrêmement puissants et concrets dans cet article ! Bravo, je m’abonne directement 😉

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :