Célébrer son âge après 50 ans!

Quiconque garde la capacité de voir la beauté ne vieillit jamais. – Franz Kafka

Dans quelque jours je fête mon anniversaire.  Un an de plus au compteur, une bougie de plus sur le gâteau…

Célébrer son anniversaire même après 50 ans(Image Pexels Nataliya Vaitkevich)

Mais sérieux Rachida tu fêtes encore ton anniversaire à ton âge? quelle horreur toutes ces bougies sur le gâteau, ça te fait pas peur?!

C´est ce que je pensais aussi lorsque j’avais franchi l’âge fatidique des 40 ans. Puis lorsque la cinquantaine a frappé à ma porte, prise de conscience brutale. J’ai réalisé de l’urgence de repenser ma vie et de sortir de cette espèce de roue d’hamster dans laquelle je m’étais enfermée, à faire les mêmes choses année après année pour obtenir les mêmes résultats. J’ai décidé de construire la vie selon mes termes plutôt que de me contenter de “survivre”.

Peu de temps après mes 50 ans, je perds à 3 ans d’intervalle mes deux parents. Deuxième choc brutal et oh combien douloureux. 

Cette perte m’a ouvert les yeux sur la finitude, sur la mort et surtout sur le pourquoi de notre passage sur terre? Deuxième prise de conscience, la vie est un cadeau qui nous sera un jour retiré et que ça serait dommage de ne pas en profiter. Chaque vie est unique et que chaque moment en plus d’être éphémère, peut être le dernier.

Deuxième décision prise, profiter des instants de la vie et les célébrer le plus souvent possible. Et si je peux la célébrer en présence de ceux que j’aime, lors d’un anniversaire par exemple, alors là c’est la cerise sur le gâteau!

En fait cette décision en y réfléchissant est le fruit de mes lectures de livres inspirants comme le livre de Jane Fonda, Byron Katie, Louise Hay, Brooke Castillo  mais aussi de la découverte des concepts de thérapie cognitive, de la Mindfulness…

Je me suis dis que puisque nous pouvons choisir ce que nous voulons penser ou sentir, au sujet des choses que nous ne pouvons pas contrôler, alors je m’engage à comprendre et à identifier mes pensées limitantes et les remplacer par celles qui me permettent de créer des émotions et sentiments telle que la joie, la gratitude et l’excitation.

J’ai choisi par exemple, de penser que mes parents, malgré la sévérité de leur éducation, m’aimaient beaucoup et ont fait du mieux qu’ils pouvaient avec les moyens dont ils disposaient ( c’est-à dire très peu) . Cette pensée crée en moi une émotion si forte de gratitude et de fierté, que j’en ai les larmes aux yeux.

Célébrer chaque instant de sa vie

C’est pour cette raison que j’ai choisi délibérément de célébrer la vie et par conséquent de reprendre la tradition de fêter mon anniversaire ! Je vous entends d’ici, me rétorquer, « n’empêche que tu vieillis quand même, et que ça serait se voiler la face que de croire que l’on puisse se réjouir de vieillir”.

Je vous répondrais, par une question : et si vieillir n’est que le signal qui nous rappelle combien on a de la chance d’être encore en vie tout bêtement et qu’il y a de quoi être reconnaissant (e)? Et oui tout le monde malheureusement, n’a pas ce privilège de vieillir. Tout le monde n’a pas votre privilège de faire ce que vous êtes en train de faire, respirer, apprécier, aimer quelqu’un, s’amuser, admirer les beaux paysages, câliner son chat, lire cet article,…

C’est vrai qu’il peut être facile de perdre cela de vue quand on vieillit, surtout quand on vient de passer la quarantaine ou la cinquantaine. La vie peut parfois devenir écrasante et difficile. C’est vrai aussi qu’il est courant de penser, qu’il est trop tard ou trop difficile d’opérer le changement auquel on aspire, ou que le meilleur n’est vraiment pas encore à venir. 

En effet, vous pouvez décider que vous ne supportez pas la façon dont vous vieillissez, toutes ces rides autour des yeux et entre vos sourcils, cette peau qui devient flasque, la difficulté à monter les escaliers…Vous pouvez aussi juste penser que vous êtes trop vieux (vielle) pour faire ceci ou cela.

Mais rappelez-vous que ce ne sont là que des pensées que vous choisissez de penser sur ce que le vieillissement signifie pour vous. Or vous n’êtes pas vos pensées , elles ne sont que des constructions mentales de catalogage et d’automatisme du cerveau. Vous pouvez décider de prendre  de la hauteur par rapport à elles.Vous dire que ce ne sont que des phrases, et de décider si ces phrases vous sont utiles et bénéfiques ou si au contraire elles produisent chez vous des émotions négatives qui vous empêchent de profiter de votre vie .

Petit exercice à faire chez soi

Prenez un petit moment pour noter sur un carnet de quelle manière votre pensée négative sur le fait de vieillir, vous fait vous sentir. Il est fort à parier que ça n’est pas agréable, que c’est même déprimant. 

Si c’est le cas,  posez-vous  ces questions :

Et si le meilleur reste à venir? 

Et si avoir votre âge a des avantages que vous ne comprenez pas encore ?

Comment êtes-vous non seulement plus vieux (vielle), mais aussi, plus sage et plus fabuleux (se) que jamais auparavant?

Comment votre vie serait, si vous choisissiez de croire que c’est un privilège de vieillir chaque année?

Pourquoi résistez-vous et n’acceptez-vous pas tout simplement la manière dont votre visage et votre corps changent avec le temps ?

Quels sentiments voulez-vous voir se manifester dans votre vie? Que devez-vous penser pour créer cela pour vous-même ?

Conclusion

Lorsque vous portez votre attention sur la façon dont vous pouvez célébrer davantage votre vie, vous êtes susceptible de vous sensibiliser également à ce qui est vraiment possible à tout âge.


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :